Noël en Paces


PACES / mercredi, décembre 13th, 2017
Getty image®

Même si la magie de noël, nous donne envie de croire au père noël sachez qu’il ne vous apportera pas le concours au pied du sapin.

En PACES, il y a deux catégories de Noël :
Ceux qui ont les partiels en Janvier et pour qui noël rime avec révisions (c’était mon cas en Paces ! et ça l’est toujours en 4ème année ^^)
& ceux pour qui Noël rime avec vacances car les partiels sont terminés. (les biens heureux !)

MON EXPÉRIENCE

L’une de mes plus grosses erreurs en PACES fut de ne pas fêter Noël. En effet lors de ma première P1 je suis restée à plus de 1000km de ma famille, seule chez moi. J’avais le moral dans les chaussettes, je ne voyais personnes et les révisions me rendaient folle. Une très bonne copine de Paces (qui est devenue une amie, Marie petit chou si tu passes par-là, je t’embrasse et te remercie encore pour ton soutien ♥) m’a gentiment invité dans sa famille pour le 24 au soir. J’avais donc révisé jusqu’en milieu d’après-midi le 24 décembre. Le 25 décembre je suis rentrée en milieu d’après-midi : 24h sans réviser : je culpabilisais énormément ! Entre fatigue, tristesse, frustration, le corps a dit STOP et une migraine m’a cloué au lit. Je suis allée au concours fatiguée et déprimée…

Getty image®

Forte de mon expérience, l’année de mon redoublement j’ai fêté noël en famille : la journée du 23 décembre j’avais révisé dans la voiture. Le 24 décembre au matin, je me rappelle avoir fait de l’embryologie (matière que j’adore) et ne plus rien avoir révisé jusqu’au 26 décembre, dans le train. En effet, 48 heures express en Bretagne dans ma famille, 48h sans réviser pleinement, mais je suis rentrée plus forte, reposée et heureuse. Cette année-là, j’ai abordé le concours plus sereinement.

Vous comprenez donc, que la période de Noël s’annonce « stratégique » lorsque l’on est en PACES.

LES BIENS HEUREUX

Getty image ®

Vos partiels sont terminés, et vous pouvez profiter pleinement de la période de Noël ! Votre objectif numéro 1 sera de vous reposer. Il est indispensable de se reposer et de couper avec la PACES, les vacances sont rares alors profitez-en !
Profitez-en pour faire des choses que vous aimez, afin de « reposer votre mental », et repartir du bon pied.
Les derniers jours de vos vacances, auto-évaluez vous. En effet c’est l’occasion de faire le point sur votre première partie d’année : ce que vous pouvez améliorer, ce qui au contraire fonctionne bien. Il faut être objectif et honnête avec vous-même afin de vous remettre en question le plus positivement possible. Ces moments de concentrations sur soi sont la clé, pour rester efficace toute l’année, sans perdre de vu l’objectif final.
Restez sage ; pas d’alcool à gogo, ni de nuit de folie. Votre corps n’est plus habitué et ce serait dommage, de le mal mener. Bien qu’en vacances, il ne faut pas non plus laissez trop retomber la pression, vous risquez d’avoir du mal à reprendre le rythme au mois de Janvier, et les concurrents ne vous feront pas de cadeaux.

RÉVISIONS DE NOEL

Getty image®

Alors, là, je sais, c’est beaucoup moins drôle!  Gérer entre le concours qui approche et la magie de noël, aller honorer la dinde de grand-mère sans prendre de retard sur le planning de révision : sacré challenge ! Pour l’avoir vécu, c’est difficile et la magie de noël en prend un coup, mais ce n’est pas impossible pour autant.

Là encore, il est important de bien dormir afin d’être efficace tout au long de la journée. On apprend mieux quand on est reposé, et on ne pique pas du nez sur nos cours. En plus, la fatigue et le manque de sommeil augmente le stress et la peur, et on en a pas besoin. Donc pas de révision jusqu’à au milieu de la nuit et pas de réveil aux aurores non plus ! Et si vous sentez le besoin de faire une sieste après le repas, n’hésitez pas, mais en revanche, mettez un réveil.
Faites un planning de révision, c’est important ! Prenez le temps d’en faire un ; ce n’est pas du temps perdu. Organisez vos journées à la lettre afin d’optimiser votre temps au maximum. En revanche, ne placez pas la barre trop haute et restez réaliste dans les objectifs. C’est très important pour ne pas bâcler votre travail et resté efficace. Il faut mieux revoir un cours 1 fois efficacement, que de le survoler 2 fois sans rien retenir…
Cela ne sert à rien de changer de lieu de révision, ou de zapper votre séance de sport de la semaine. Gardez vos habitudes et votre rythme de vie, afin de conserver vos repères et d’éliminer toute source de stress inutile. Il est nécessaire de vous créer une routine !
Vous n’êtes pas très fortiche en biochimie et vous n’aimez pas ça ! Et bien, ce n’est pas une raison. Et vous allez devoir travailler cette matière deux fois plus. C’est important de prendre du recul sur soi et sur les cours et de ne pas se voiler la face : ayez une idée claire sur les cours que vous maitrisez ou non afin d’orienter vos révisions de manière efficace pour insister sur les points faibles.

Et Noël dans tout ça ? Et bien profitez du repas de Noël familial, déballez vos cadeaux et offrez-vous une grasse matinée le 25 au matin. Ne vous interdisez pas de partager ce moment en famille, ce n’est pas du temps de perdu (croyez-en mon expérience !). Ne culpabilisez pas de faire quelques heures de break, puisque vous serez organisé : faite une pause plus courte la veille par exemple, afin d’anticiper.

N’oubliez pas, tout moment de pause est bénéfique du moment qu’il est prévu et organisé !

Getty image®

J’espère que ces conseils vous éclaireront, et vous permettrons d’aborder la période de Noël plus sereinement possible. C’est une période pas évidente, au cours de laquelle vous devez rester motivé ! N’hésitez pas à partager votre expérience et vos conseils en commentaire.  Quoi qu’il en soit, prenez soin de vous,

Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *