Deux mille dix neuf


ECRITURE / mardi, janvier 22nd, 2019
Photo by Kara Eads on Unsplash

Je vous souhaite une bonne et douce année ! 

En 2019, « Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns ». Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite de trouver la voie de l’épanouissement et le chemin du bonheur. Je vous souhaite de vous focaliser sur le moment présent et d’oublier le superficiel. Je vous souhaite de vous entourer de positif et de chasser le reste. Je vous souhaite surtout d’être vous-même, fier et heureux de l’être.
2019 sera une année pleine de points d’interrogations pour moi, et je souhaite qu’elle m’apporte que des bonnes réponses :).

2018 fut une année tout aussi riche qu’épuisante. Je retiendrais les heures d’auto-persuasion et de révisions du mois de Janvier. La rencontre de futures collègues passionnées et passionnantes lors des Jn’ESF, mais également la rencontre avec Chantal Birman et Julia Bonapace ces femmes si inspirantes en Février.  Ma semaine en Amoureux à Porto et Partir à l’autre bout de la France pour mettre au monde des bébés, apprendre à gérer le stress et les imprévus en Mars. En Avril, j’ai enchaîné les gardes, j’ai fêté les retrouvailles avec ma meilleure amie de toujours et puis j’ai profité d’un weekend en amoureux à la Rochelle. Retrouver mon « home sweet home », faire mes premiers pas en homéopathie et acupuncture et puis mes premières galères pour le mémoire au mois de Mai. En Juin c’était le retour du soleil, les gardes qui continuent de s’enchaîner et la validation de ma si compliquée 4ème année.  Juillet fut marqué par la naissance du premier bébé « né-coiffé » de ma carrière et par bien d’autres accouchements pleins d’émotions. Ce fut également le moment de me recentrer sur moi et de lire mon premier livre de développement personnel. En Août ce fut le moment des vacances, la mer, la famille, le bonheur d’enlever sa montrer et de vivre sans contraintes ; se couper du virtuel pour se concentrer sur le moment présent uniquement. En septembre, l’été indien qui rend la rentrée plus joyeuse, les simulations de situations d’urgence et réaliser le poids des responsabilités mais aimer toujours plus ce que je fais. Un passage difficile en réanimation néonatale, m’épanouir au travail et la naissance du petit L* confirment ma vocation en Octobre.  Réaliser ma première intubation, dépasser mes peurs et relever des challenges et puis aller voir Grand Corps Malade en Novembre. Enfin décembre, les premiers flocons de neige, les dernières semaines de cours au sein de ma promo, la magie de noël, mon don de cheveux et faire le plein d’amour et profiter de ceux que j’aime.

Une année qui ne m’a pas épargnée, mais que j’ai savouré. Merci deux mille dix-huit, j’espère avoir été à la hauteur !

 

Une réponse à « Deux mille dix neuf »

  1. Je te souhaite que le meilleur pour cette nouvelle année ! L’année de ton diplôme, je suis persuadée que tout se passera bien pour toi 🙂
    Et pourquoi pas se rencontrer en 2019 ? Ce serait tellement top !
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *