“Bienvenue au monde, confidence d’une jeune sage-femme”


MES LECTURES / dimanche, novembre 12th, 2017

L’annĂ©e derniĂšre, lors d’un exposĂ© sur l’accouchement sous X deux collĂšgues de promo nous affiche en grand sur l’écran de la salle, une citation. Le genre de citation qui te laisse bouche bĂ©e, oĂč tu la relis une deuxiĂšme fois pour ĂȘtre sĂ»re
. Une citation tirĂ©e du livre d’Anna Roy.
Ni une, ni deux, Ă  la fin du cours, je me rends Ă  la bibliothĂšque de l’école et j’emprunte le livre. Je l’ai lu en 3 heures, Ă  peine.

Anna ROY, c’est une jeune sage-femme en rĂ©gion Parisienne, qui nous livre des textes personnels autour de son mĂ©tier de sage-femme, un peu comme un journal de bord.
J’ai apprĂ©ciĂ© la maniĂšre lĂ©gĂšre avec laquelle elle narre des anecdotes de sage-femme, parfois drĂŽle, parfois triste. C’est enjouĂ©, vif et bien Ă©crit
 Son Ă©criture est claire, sincĂšre . On ne tombe pas dans le pathĂ©tique. On rit, on s’émeut, on pleure et puis on compatit aussi


Anna dĂ©crit de nombreuses  situations rencontrĂ©es dans son mĂ©tier : de l’accouchement Ă  domicile, Ă  l’accouchement inopinĂ©, en passant par la cĂ©sarienne, le deuil pĂ©rinatal, le bonheur d’une naissance multiple ou encore l’accouchement sous X.

Au fil des pages on comprend que ces anecdotes ne sont qu’une façade car Ă  travers ce livre Anna dĂ©nonce !
Elle dénonce les conditions de travail, elle dénonce ce systÚme qui fait passer la rentabilité avant le patient et ceci détriment de la qualité des soins. Elle dénonce également le manque de reconnaissance de la profession. Elle parle également de la difficulté des études aussi, et notamment de cette fameuse « premiÚre année de médecine ».

En lisant ce livre, le mythe du « plus beau mĂ©tier du monde » prend un coup. Et un sacrĂ© coup mĂȘme, puisqu’on se rend compte de la galĂšre quotidienne d’Anna Ă  pratiquer son mĂ©tier comme elle l’entend.
C’est un livre essentiellement axĂ© sur les conditions de travail, sur les difficultĂ©s auxquelles une sage-femme peut ĂȘtre confrontĂ©e. Le petit bĂ©mol que j’émettrai, c’est que je l’ai trouvĂ© trop court ou du moins j’ai Ă©tĂ© lĂ©gĂšrement déçue par la façon dont l’ouvrage se termine ; la fin arrivant comme un cheveu sur la soupe.

En tant qu’Ă©tudiante ce livre m’a fait dĂ©culpabiliser et m’a, une fois de plus, montrer Ă  quel point la pratique du mĂ©tier est compliquĂ©e, Ă  quel point il va falloir se battre pour nos droits mais, Ă  quel point ce mĂ©tier est exceptionnel !
Je recommande ce livre à toute personne intéressée de prÚs ou de loin par la profession de sage-femme. Que ce soit un futur étudiant cherchant sa vocation, un étudiant voulant garder la motivation,  à de futurs parents et à quiconque qui aime la vie !

Si vous avez envie de vous plonger dans ce récit, voici le synopsis :
« Un jour ordinaire pour une sage-femme, c’est l’extraordinaire sans cesse rĂ©pĂ©tĂ©. Des naissances particuliĂšres, des rencontres avec des jeunes mĂšres Ă©merveillĂ©es, des femmes enceintes inquiĂštes en consultation, sans oublier ces « nouveaux pĂšres »… Sur le ton du journal intime, et sans cacher les difficultĂ©s de son mĂ©tier, Anna Roy nous livre Ă  travers des histoires vĂ©cues tantĂŽt cocasses, tantĂŽt attendrissantes ou bouleversantes, des bribes de son quotidien, la rĂ©alitĂ© des naissances. Une lecture que vous n’oublierez pas de sitĂŽt.» (Source : Amazon France)
« Bienvenue au Monde, confidence d’une jeune sage-femme » d’Anna ROY

N’hĂ©sitez pas Ă  me dire en commentaire si cela vous a donnĂ© envie de le lire, ou ce que vous avez pensĂ© de ce livre si vous l’avez dĂ©jĂ  lu. Je serais ravie d’échanger avec vous !

Prenez soin de vous,

GĂ©raldine

4 rĂ©ponses Ă  « “Bienvenue au monde, confidence d’une jeune sage-femme” »

  1. Coucou, j’ai commandĂ© le livre d’Anna Roy pour mon anniversaire Ă  la suite d’une de tes publications sur Intagram. Cela m’a donnĂ© envie de le lire et en effet je l’ai reçu il n’y a pas longtemps et je le dĂ©vorre dĂ©jĂ  ! C’est tellement bien, comme tu le dis dans ton article, pour garder la motivation en tant qu’Ă©tudiant sage-femme mais Ă©galement pour dĂ©culpabiliser quand on se retrouve en difficultĂ© en stage. Je pense qu’il est important de trouver des romans de ce type afin de mettre des mots sur ce qu’il peut se passer dans les situations quotidiennes de notre mĂ©tier, comment les aborder et les gĂ©rer.
    Je prends le temps de le lire pour perpétuer plus longtemps cette motivation retrouvée.
    Merci pour cette dĂ©couverte 🙂

    1. Quand j’Ă©tais en PACES je m’etais jurĂ©e de crĂ©er un blog pour “motiver” les futurs P1, j’essaye de partager avec mes lecteurs, ce que j’aurais bien voulu qu’on partage avec moi ! Et puis, au final, je me rend compte que ça motive tout le monde alors je ne suis que bonheur !
      En plus, ce livre ce lit vite, il n’est pas prise de tĂȘte je trouve.
      Merci pour ton petit mot <3

  2. Bonjour GĂ©raldine, Je suis jeune sage femme et Je te suis depuis peu. Le livre d’Anna roy est encore sur ma liste des livres Ă  lire, par contre de ceux que j’ai lu, je te recommande chaleureusement “Au monde, ce qu’accoucher veut dire” de Chantal Briman,
    “Pour une naissance sans violence” de FrĂ©dĂ©rick Leboyer
    Et puis pour les vacances, Les 3 tomes “Les accoucheuses” d’Anne marie Sicotte…

    Manon

    1. Bonjour Manon,
      Merci beaucoup tes propositions de lectures.
      Chantal Birman et FrĂ©dĂ©rick Leboyer font partie de la liste de lecture, en revanche je ne savais pas qu’il existait 3 tomes “Les accoucheuses”.
      N’hesite pas Ă  revenir commenter par ici ou sur instagram, lorsque tu auras lu le livre, c’est avec grand plaisir que j’Ă©changerai avec toi : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *